Une pratique de méditation

Publié le par Nataraja

 

Pour ce faire, rien n'est plus simple qu'une assise, au choix, lotus, demi lotus, tailleur ou autre, l'essentiel étant dans la verticalité de la colonne vertébrale. les canaux subtils(nadi) doivent être le plus alignés possible car la méditation est dans la circulation des énergies avant tout.
Une première approche sur un temps cours, environ 5 mn, sera bienvenue. lorsque vous aurez trouvé votre assise et le lieux de votre refuge (pour ne pas risquer d'être dérangé), fermez les yeux et portez votre attention sur votre respiration. Simplement sur l'air qui entre et qui sort, ainsi que  la sensation que cela produit au niveau des narines.
Restez concentrer sur cela. A chaque fois que votre esprit est "happé" par une pensée, ramener en douceur celui-ci sur votre concentration.

Au cour de vos premières expérience de méditation, il se peut que sans arrêt l'esprit s'attache aux pensées. N'y prêtez pas d'importance, cela fait partie de l'exercice. En effet, c'est la répétition et l'entraînement quotidien qui porte les fruits d'une telle pratique, et au fur et à mesure, le mental se calme et reste de plus en plus longtemps concentré sur l'objet de notre méditation.
Méditez au quotidien! l'important est dans la discipline, plus que dans la durée. 5 minutes par jours et tous les jours sont préférables à 20mn de temps en temps.

Ne jugez pas votre séance de méditation. elle n'est pas un jour comme ceci ou comme cela, un jour bonne et un jour moins bien.
Les tibétains disent qu'il n'y a pas de bonne ou mauvaise méditation.

Que notre méditation soit au moins elle, sans jugement; acceptons ce qui est...::


Copyright (C) 2009 www.arpedya.com

Publié dans DHYANA

Commenter cet article