une autre pensée de Lalla

Publié le par Nataraja




Je me suis épuisée à chercher,
mais personne, je le sais maintenant, 
ne trouve la connaissance secrète par l'effort.
J'arrêtai de chercher et l'Amour me conduisit
à la porte de la taverne *
là où chaque jarre est pleine,
mais personne ne boit ** 

Lorsque mon mental a été nettoyé de ses impuretés
tel le miroir de sa poussière,
j'ai reconnu le Soi en moi : 
Lorsque je L'ai vu résider en moi, 
j'ai réalisé qu'Il était Tout et que je n'étais rien.



lieu de nectar, la demeure du Suprême
** il ne reste personne pour boire

Publié dans Lalla - Lal Ded

Commenter cet article

Ananda 05/11/2012 19:02


Superbe poême de Lalla, merki

Nataraja 27/11/2012 16:38