La légende des Natha-yogis

Publié le par Nataraja



La légende des Natha-yogis est profondément liée à l'histoire du sage et yogi Matsendrya.

Tous les textes lui rendent Hommage comme étant le premier sage, le premier yogi à l'origine de l'école des natha-yogis.

La légende prétend qu'il est le premier humain à avoir reçu l'enseignement du yoga.


Cette légende raconte que cela se passait il y a longtemps dans un endroit isolé de l'Himalaya, au bord du lac Manasarovar,  qui selon le mythe est le lac " mental " de la terre.

Prés du lac, Shiva et Shakti étaient assis. Shiva enseignait à Shakti les secrets du monde et de l'individu. Nous avons dans ce tableau l'essence de la métaphysique tantrique qui postule l'identité au niveau potentiel et la complémentarité au niveau manifesté de la conscience et de l 'énergie. L'un ne peut pas exister sans l'autre, la pensée ne peut se réaliser sans l'énergie et l'énergie n'a rien à réaliser sans la pensée.

Shiva parlait donc à Shakti lui enseignant les secrets du monde et de son fonctionnement ; les poissons étaient, selon la légende les premiers habitants de la terre.

L'un d'entre eux, le plus beau spécimen, car il était le roi des poissons s'approcha, attiré par l'intensité magnétique de la voix de Shiva.

C'était donc le premier appel de la conscience. Il écoutait Shiva parler des jeux de l'énergie et il fut attiré hors de l'eau et se métamorphosa en humain. L'alchimie s'était opérée sous la poussée du désir de connaissance et de l'énergie.

Devenu homme il s'assit et fut le premier témoin d'un étrange spectacle. Shiva pensait toutes les formes du monde, animaux, insectes, végétaux, arbres, rivières, montagne, vent, nuages, pluie, pensées, émotions, beauté…tout ce qui existe et Shakti leurs donnait formes, couleurs et son. A un moment donné, Shiva fit une pose ; Shakti également. Forcement quand la pensée s'immobilise, l'énergie s'immobilise.
Il se tourna vers Matysendrya, son regard de lumière l'enveloppa. Il s'adressa à lui : " tu étais le roi des poissons, et tu es maintenant le premier humain. Je vais te donc te donner un autre nom ainsi que les pouvoirs correspondants à ta nouvelle condition. Puisque tu es en fait un mutant, que tu as réussi le passage d'un être à l'autre, d'un état à l'autre. Je rajoute à ton nom : Natha qui veut dire la mutation, le passage du conditionnement à la liberté, de l'ignorance au savoir, de l'automatisme à la discrimination. Pour cela je te donne les pouvoirs des Dieux, mais la limitation des animaux.

Toutefois, grâce à l'introspection, aux jeux d'énergies avec ton corps, avec tes souffles et les sens. Tu auras la possibilité de te libérer de l'entrave de ton animalité. Regarde et retiens le procédé, Shakti et moi-même allons te révéler ses secrets, nous l'appelons Yoga.

Cette science une fois que tu l'aura maîtriser en toi-même, et que tu sera devenu un humain semblable aux dieux, tu devra l'enseigner à tout être vivant qui t'en fait la demande. En toi sont donc tous les savoirs et tous les pouvoirs. Le yoga que nous allons t'enseigner est la méthode pour les réaliser mais tu es libre de faire ou de ne pas faire.

Ainsi en sera-t-il pour chaque être vivant sur cette terre, se contenter de sa situation ou la transcender. Il en sera de même pour l'espèce humaine, présentant ce que je viens d'évoquer au fond d'elle même, elle voudra évoluer, avoir la connaissance, les pouvoirs des Dieux jusqu'à l'immortalité elle même.
Je te donne une indication, la clé de l'alchimie est dans ton souffle, réalise puis enseigne cela aux humains, alors, ils sauront.


Extrait des enseignements de C. Tikhomiroff

Publié dans NATHA-YOGA ​

Commenter cet article

Alejandra 05/12/2011 15:06


Bonjour,


Je cherchais des informations précises sur la tradition de Natha-yogis et soudain, je suis tombée sur votre site.


Je suis apprentie du Hatha Yoga et cette légende (comme d'autres choses) rajoute du sens à ce que j'apprends dans l'Océan qui est le Yoga...


Merci de l'avoir diffusée.


Alejandra

Nataraja 05/12/2011 15:10



Avec plaisir Alejandra


Que ce blog vous offre le maximum de réponses à vos questionnements sur le chemin du Hâtha-yoga.


Peut-être suivez-vous celui des nâtha ?


Belle journée à vous


Nataraja



Hawawini 03/05/2011 09:16



Je dirai que les fantômes sont les images mentales et impressions sensorielles cachées à la conscience apparente, qui s'expriment par les nœuds et les conditionnements apparents. Ceux-ci sont
incarnées, celles-là ne le sont pas encore. Me comprends-tu ? Dans la psychologie chinoise et tibétaine, ces fantômes sont clairement identifiés et nommés. Je me demandais si cela était de même
dans la psychologie indienne. J'aime bien "avec plus ou moins de violence". En ce moment, pour moi, c'est plutôt avec plus ou plus… Mais bon, personne ne nous oblige à y aller et la libération en
vaut le coup. Comme je dis toujours : je le souhaite à mon pire ennemi.



Hawawini 02/05/2011 19:00



Bonjour Nataraja,


Je confirme expérimentalement, à nouveau, que les postures intéressant simultanément les chakras sus et sous diaphragmatiques, ont un intérêt majeur dans le travail intérieur qui aboutit à
la visualisation et l'élimination des fantômes ; par l'attention au corps de sensations. Si elle existe, comment cette notion de fantômes est dite en yoga ?


La première articulation du corps est le diaphragme. Par l'intermédiaire de la mobilisation du souffle, le diaphragme fait l'unité, le lien entre toutes les articulations du corps. Il s'agit
aussi bien des articulations physiques que mentales ; dans ce dernier cas, entre le versant apparent, conscient et le versant caché, inconscient. Cad qu'amener le souffle et l'attention mentale
dans une articulation physique du corps, articule le mental apparent avec son versant caché, ce qui le visualise ; pour moi c'est la même chose.


Qu'en penses-tu ?



Nataraja 02/05/2011 22:51



Ces fantômes ne seraient pas tout simplement les blocages, les noeuds générés par nos conditionnements ?


Et bien sur l'aspect clair | obscur est révélé par la pratique du yoga avec plus ou moins de violence ...


Ai-je bien entendu ton commentaire ?



Hawawini 23/04/2011 13:19



En clair, cet article ne fait que confirmer ce que je ressens : il y a l'ashtanga yoga et tout le reste n'est que des subdivisions selon les époques et les écoles. Il y a encore ; d'une part, les
nombreux intellos qui se perdent dans les considérations philosophiques et mystiques ; d'autre part, les pratiquants, beaucoup moins nombreux, qui ne sortent pas de l'attention au présent de ce
qu'ils font. Ces derniers finissent par comprendre que tout ce qui sort de cette attention ne sert à rien dans le processus d'évolution intérieure. Ceci rejoint le fait que dans l'expression
ashtanga yoga, on enseigne l'ashtanga, mais on n'enseigne pas le yoga. Pour moi, un vrai prof de yoga est clair avec ça, même s'il utilise l'expression "prof de yoga" par habitude. Le pire est de
croire que des expressions comme corps subtil, corps d'énergie, esprit, étapes supérieures, union, unité, éveil, yoga et autres… ont une quelconque signification intrinsèque. Ils ont une
signification mentale, mais pas intrinsèque, car le mental de l'homme est toujours une cause seconde. C'est à cette expérience-là que je faisais référence vis-à-vis de la seconde naissance.



Hawawini 21/04/2011 12:59



Notre discussion était partie de matsyasana et puis elle a dérivé… comme toutes les discussions.


On peut considérer qu'elle est close, ça ne pose pas de problème. A bientôt dans le silence, notre seul lieu commun.



Nataraja 23/04/2011 11:43



Je déploie doucement le voile du silence ....


 


Et pour te répondre sur le thème Ashtanga, je te propose de lire le nouvel article du blog  " Hâtha-Yoga et Râja-Yoga dans le Goraksa-Sataka "