Matsyendranath - le seigneur des poissons - une légende

Publié le par Nataraja


Le sage Matsyendranath fut, dit la légende, le premier humain à recevoir l’enseignement du yoga, dans un endroit isolé en Himalaya, au bord du lac Nasarovar qui est le lac mental de la Terre.


Près du lac, Shiva et Shakti étaient assis, l’un symbolisant la conscience, l’autre l’énergie. Shiva enseignait à Shakti les secrets du monde et de ses fonctionnements, les secrets de l’individu, c'est-à-dire, le Yoga.

 

pw_gg_shiva_shakti_03_300.jpg


Nous avons là l’essence de la métaphysique tantrique qui postule l’identité au niveau potentiel et la complémentarité au niveau manifesté de la conscience et de l’énergie. L’un ne peut exister sans l’autre. La pensée ne peut se réaliser sans énergie et l’énergie n’a rien à réaliser sans la pensée. C’est d’ailleurs ce que figure l’iconographie quand elle représente Shiva allongé ithyphallique pénétrant Shakti assise sur lui. Cette pénétration est celle de la conscience dans l’énergie, là où les religions monothéistes ont vu une pose érotique, voire pornographique, la mystique tantrique y voit toute la beauté et l’intelligence du monde.


 

Les poissons, selon la légende, étaient les 1ers habitants de la Terre. L’un d’entres eux, le plus beau spécimen, car il était le roi des poissons, s’approcha, attiré par l’intensité magnétique de la voix de Shiva.

C’était donc le 1er appel de la conscience.


Il écoutait Shiva parler lorsque sous la magie des jeux de l’énergie, il fut attiré hors de l’eau et se métamorphosa en humain. L’alchimie s’était opérée sous la poussée du désir de connaissances et de l’énergie.


matsendranath_18713.jpg


Devenu homme, il s’assit et fut le 1er témoin d’un étrange spectacle : Shiva pensait toutes les formes du monde, animaux, insectes, végétaux, arbres, rivières, montagnes, vent, nuages, pluie, pensées, émotions, beauté, tout ce qui existe et Shakti leur donnait formes, couleurs et sons. 


A un moment donné, Shiva fit une pause et Shakti également, forcément, quand la pensée s’immobilise, l’énergie s’immobilise. Il se tourna vers Matsyendra, son regard de lumière l’enveloppa et s’adressa à lui :


« tu étais le roi des poissons et maintenant tu es devenu le premier humain, je vais donc te donner un autre nom, ainsi que les pouvoirs correspondants à ta nouvelle condition puisque tu es en fait un mutant, que tu as réussi le passage d’un être à l’autre, je rajoute à ton nom « natha » qui veut dire la mutation, le passage du conditionnement à la liberté, de l’ignorance au savoir, de l’automatisme à la discrimination.

Pour cela, je te donne les pouvoirs des dieux, mais la limitation des animaux. Toutefois, grâce à l’introspection, aux jeux d’énergie avec ton corps, avec tes souffles et les sens, tu auras la possibilité de te libérer de l’entrave de ton animalité. Regarde et retiens le procédé. Shakti et moi-même allons te révéler ces secrets.

Nous l’appelons Yoga.

Cette science, une fois que tu l’auras maîtrisée en toi-même et que tu seras devenu un humain semblable aux dieux, tu devras l’enseigner à tout être vivant qui t’en feras la demande. En toi sont donc tous les savoirs et tous les pouvoirs. Le Yoga que nous allons t’enseigner est la méthode pour les réaliser, mais tu es libre de faire ou de ne pas faire.

Ainsi en sera-t-il pour chaque être vivant sur cette terre.

Se contenter de sa situation ou la transcender. Il en sera de même pour l’espèce humaine. Les sentences que je viens d’évoquer au fond d’elle-même, elle voudra évoluer, avoir la connaissance et les pouvoirs des dieux jusqu’à l’immortalité elle-même.

Je te donne une indication : la clé de l’alchimie est dans ton souffle, réalise et puis enseigne cela aux humains, alors ils sauront. »


 

Cette légende raconte la 1ère mutation de la respiration du poisson en respiration humaine et la seconde mutation de la respiration humaine, la respiration grossière, en respiration de pouvoirs, en respirations énergétiques.

 



légende extraite de l'enseignement natha-yoga à propos de Matsyendrâsana


Publié dans NATHA-YOGA ​

Commenter cet article

Saint-songe 07/02/2010 21:10


Ainsi donc la conscience serait-elle "aquatique" ?.. Comme nous venons aussi du plasma, de la matrice-océanique au liquide amniotique ?.. Je viens de former des "o" comme font les poissons, pour
tenter nouvelle "respiration"......