Le tantrisme et le yoga

Publié le par Nataraja

 Cette ancienne culture de I'Inde est une méthode individuelle de connaissance de soi et de mise en harmonie avec l'environnement, qu’il s’agisse  des éléments naturels (soleil, lune, vent, terre, etc.) ou des humains.

 

C'est une recherche solitaire de santé, de longévité et de maîtrise personnelle, il y a également un aspect thérapeutique qui a d'ailleurs donne la deuxième grande médecine indienne (après I'ayurveda).

 

Les tantra sont les textes codificateurs de la philosophie et des techniques (yoga).

 

Le yoga tantrique cherche donc à optimiser la concentration, la respiration et l'endurance physique.

 

Dans la culture tantrique la vie de groupe est « prohibée », il n'y a donc pas de monastères, pas de chefs ou de structures, simplement des enseignants ici ou là. Le seul espace ou il existe des pratique de groupe sont les rituels dans lesquels une vingtaine de personnes se retrouvent pour pratiquer ensemble durant 2 a 7 jours autour d'un thème qui peut être autant une recherche d'énergie, de calme, que d'aide aux autres (par exemple aider une personne malade). Ces rituels sont rares et occasionnels, I'essentiel restant I'entraînement seul sur son tapis.

 

Le yoga tantrique utilise le corps (postures du yoga), la respiration, la concentration, des supports géométriques visuels (yantra), des formules sonores (mantra, en général sans signification et uniquement destinées à aider pour la concentration ou I'énergie), la relaxation.

 

L'éthique tantrique est basée sur la tolérance, la discrimination, le respect et la compassion envers la nature et les autres. L'individu faisant partie d'une globalité, I'harmonie individuelle participe de I'harmonie générale. II n'y a pas de croyances, d'adhésions à des codes religieux, c'est avant tout une recherche de connaissance personnelle libre. II n'y a pas de grades, de hiérarchies, tant au niveau des individus qu'au niveau des techniques. II n'y a que ce que les gens peuvent faire en fonction de leur entraînement personnel. Les pratiquants de ce yoga sont des gens qui ont une vie normale, qui travaillent et vivent en famille comme tout le monde.

 

A I'oppose de la vision caricaturale qu'on en a en occident, le tantrisme n'utilise ni le sexe ni la drogue. Ces deux « ingrédients» sont réserves à des circonstances exceptionnelles et pour les maîtres qui ont atteint le plus haut degré de pratique spirituelle.

 

II n'y a personne qui soit qualifié en Occident et c'est un fait rare en Inde. Si certains textes (tantra) parlent de ces deux «ingrédients» c'est toujours dans un cadre excessivement restrictif. Le tantrisme ne propose aucun régime alimentaire, aucun conseil de vie personnel, aucune restriction personnelle qu'il s'agisse de la sexualité, du mode de vie ou autre. L'ensemble des techniques doit permettre à chacun de trouver le juste milieu et I'harmonie personnelle. Pour le tantrisme la peur de la mort est un fondement de la nature humaine qui entraîne directement ou indirectement l'ensemble des autres peurs et angoisses existentielles, il propose donc une réflexion par la méditation et des techniques de respiration pour ce débarrasser de cette angoisse afin de trouver un équilibre intérieur.

Évidemment ce type de techniques n'est proposé qu'a ceux qui font du yoga un outil de recherche et d'évolution personnelle.

Le tantrisme part du principe que l'être humain est composé de trois structures interdépendantes, physiologique, énergétique et mentale et les techniques s'adressent aux trois.

Les énergies sont personnifiées par des divinités par pur souci de simplification et de commodité. II ne s'agit que de représentation des énergies personnelles et non de croyances en des réalités extérieures à I'instar de I'hindouisme. Les deux cultures étant mélangées il y a parfois des appellations communes sans que pour autant il s'agisse de la même chose.


Le tantrisme n'est pas prosélyte, il y a en Inde des centaines d'écoles différentes.


Le yoga proposé en occident est un yoga simplifié, basé essentiellement sur la santé, la détente et la souplesse. C'est une recherche de bien être et de maîtrise émotionnelle afin de vivre I'agitation de la vie avec plus de centre et de recul. Les cours hebdomadaires proposés durent entre une heure et une heure et demi selon les cas.

 

 

Christian Tikhomiroff - http://www.natha-yoga.com/lesouscontientindien.htm

 

 

Yogi-au-bord-d-un-bassin-aux-lotus---XIX-eme-siecle.jpgYogi au bord d'un bassin aux lotus - XIX ème siècle

 


Publié dans LE YOGA

Commenter cet article

Luc 26/09/2013 11:17


Article qui fait du bien à la thématique yoga en en montrant les aspects profitables, le bien-être que peut en retirer l'individu en recherche...

Clovis Simard 19/09/2012 01:30


Blog(fermaton.over-blog.com)No.8 - THÉORÈME SACRÉ. - Ta pensée est encerclée.