Jnâna Mudrâ et Chin Mudrâ [geste de la conscience et de la connaissance]

Publié le par Nataraja


La pulpe du pouce recouvre l’ongle de l’index en exerçant une légère pression sur celui-ci.
Les autres doigts restent souples et unis.
Les mains reposent souplement sur les cuisses ou les genoux, paumes vers le ciel.




Si les doigts pointent vers le haut, en direction du ciel, on parle de Jnâna Mudrâ.



Si les doigts pointent vers le bas, en direction de la terre, on parle de Chin Mudrâ


Ces hasta-mudrâ s'exécutent de 2 manières :
  • la 1ère manière est celle où les extrémités des index et des pouces sont en contact. C'est une position passive, réceptrice.
  • la seconde manière, l'extrémité de l'index touche la 1ère phalange du pouce et le pouce exerce une légère pression sur l'ongle de l'index. C'est une position active, émettrice.

Ces  hasta-mudrâ sont les plus connues du hatha-yoga. Elle agissent sur le corps, le psychisme, l'esprit et symbolisent le lien étroit de la conscience humaine (pouce) avec la totalité de l'être.

Les trois doigts tendus symbolisent les trois guna, c'est à dire les caractéristiques qui maintiennent en mouvement toute l'évolution, dans le microcosme : tamas (la léthargie), rajas (l'activité) et sattva (l'équilibre, l'harmonie).

Le cercle fermé formé par l'index et le pouce représente le but véritable du yoga, l'unification d'Atman, l'âme individuelle et de Brahman, l'âme cosmique.




Jnâna Mudrâ n'est pas qu'un geste spirituel; l'effet physique n'est pas non plus à négliger.
C'est un remède universel qui améliore les états de tension et de désordres spirituels, qui stimule la mémoire et la concentration. Très intéressante en cas d'insomnie, de somnolence, de dépression et d'hypertension.


Publié dans HASTA MUDRÂ

Commenter cet article