Indispensable Passion - Pierre Feuga

Publié le par Nataraja

Beaucoup de gens parlent de leur "recherche spirituelle" alors qu'elle n'a pas même commencé.

Je ne songe pas ici seulement à ceux qui n'en sont encore qu'à "s'informer", à lire des livres, à écouter des conférences, à hésiter sur le choix d'un maître (naïveté car c'est toujours le maître qui vous choisit). Je pense à nombre de personnes qui ont déjà une pratique, parfois même une longue pratique, du yoga ou autre discipline. Elles s'imaginent de bonne foi vivre une recherche, une "quête" de l'essentiel alors que le plus souvent, hélas, elles ne poursuivent qu'une routine, un train-train de l'âme. Certes elles peuvent vous dire le nom de leur gourou, de leur " lignée". Peut-être vont-elles tous les ans en Inde dans un ashram. Peut-être pratiquent-elles tous les matins deux heures de postures ou de méditation, peut-être mènent-elles une vie sobre, vertueuse, qui fait l'admiration de leur entourage. Pourtant, quand on les regarde sans malveillance mais sans complaisance, et quand elles-mêmes (cela peut arriver et ça fait mal) se regardent lucidement, le constat évident est qu'elles sont toujours à la périphérie, qu'elles n'ont pas fait un seul pas vers l'initiation véritable.

 

Que leur manque t-il ? Ni les qualités intellectuelles ni les qualités morales. Je dirais tout simplement qu'il leur manque la passion.

 

Mot étrange, n'est-ce pas, dans un contexte de spiritualité. Celle-ci ne consiste-t-elle pas à éradiquer les passions, à tout le moins à les dépasser, à s'en détacher ? C'est ce que répètent les tièdes pour justifier leur tiédeur. Seulement voilà : on ne peut rien faire sur cette terre sans une passion intense, brûlante, un désir d'absolu. C'est la base et c'est le carburant, même si ça ne suffit pas. Ni en art, ni en amour, ni en yoga (ou en chan ou en soufisme ou en tout ce que vous essaierez) vous n'arriverez à rien, à rien de décisif, à rien d'essentiel, vous ne ferez pas le premier petit pas dans le vrai monde initiatique (qui n'a rien à voir avec ce qu'on en imagine avant), non rien, vous n'obtiendrez rien, sinon des paillettes, des ersatz, de la verroterie mondaine - si vous n'êtes pas habité, possédé, brûlé par un désir total, une passion à la vie à la mort de cet Inconnu.

 

 

Pierre Feuga, enseignant de yoga, sanskritiste.

 

extrait de "Fragments Tantriques" - edt Almora

 

 

site web de Pierre Feuga >>http://pierrefeuga.free.fr/

 

Publié dans Yoga_Pensées

Commenter cet article

Laurent 04/12/2010 18:55



Parfois dans nos chemins de vie ont rencontres physiquement ou non des êtres avec qui on a l'impression de rentrer en résonnance ...


Une façon de pensés mais même les évenement qui nous sont arriver dans la vie ont a l'impression qu'ils ont vécu exactement les même que nous mais avec un décalage de quelques années ou dizaines
d'années....


 


Je sais pas si certain(e)s d'entres vous ont eut cet impression déjà ?


Bien Pierre feuga est certains la personnes du monde de la spiritualités dont je me sent le plus proches...Autant dans les passion, la façon de ce vivre que dans les recherches...!


 


Après je n'est pas sont éruditions, ni sa cultures ni même sa pratique du yoga évidement...je parles bien sur sur un autres plans que cela !!!!(grrr vous allez me prendre pour un tarer si
j'continue lol)!!!


 


En tout cas formidable textes :)



Nataraja 27/09/2010 21:45



C'est Pierre Feuga


P F


Pauvre Fou comme il se nommait ...


Il reste ses textes, précieux témoignages de ce que signifie : être brûlé par la flamme de l'éveil


ah les tantrika !!!



Yog' La Vie 27/09/2010 21:25



Il y va fort!



Nataraja 27/09/2010 21:46



C'est Pierre Feuga

P F


Pauvre Fou comme il se nommait ...


Il reste ses textes, précieux témoignages de ce que signifie : être brûlé par la flamme de l'éveil


Aaaahhhh les Tantrika !!!!