Le massage cachemirien, le yoga du toucher

Publié le par Nataraja

 

 

 

Le massage cachemirien (Kashmiri massage) est issu de la tradition shivaïte tantrique dont l’existence remonte à la civilisation de la Vallée de l’Indus, 2500 ans avant notre ère. Les cachemiriens ont développés cette tradition dès le début de notre ère. Elle a donné lieu à une grande richesse d’écrits philosophiques, poétiques et scientifiques entre le huitième et le treizième siècle qui a culminé avec les écrits d’Abhinavagupta, auteur du Tantraloka au onzième siècle.

 

Le massage cachemirien fait partie intégrante du yoga tantrique dont on trouve une formulation dans le Vijnanabhairava tantra l’un des plus anciens textes de yoga, écrit au début de notre ère.

 

Le massage n’a pas de visée thérapeutiques directes mais tend uniquement à amener à une conscience corporelle subtile et à une vibration, semblable à celle d’un instrument à cordes, appelée  “spanda”. Un traité entier le “Spandakarika” est consacré au spanda, écrit par Vasugupta ou Kallata au neuvième siècle. Le spanda va faire fondre la perception de la dualité et mener à une expérience extatique du monde.

 

Techniquement, le massage est fondé sur la connaissance yogique du corps et l’expèrience subtiles des 108 marmas ou points énergétiques, semblables aux points d’acupuncture, et qui sont reliés par les mouvements du masseur. Le massage demande avant tout une présence c’est la raison pour laquelle il fait partie du yoga.
 
Pendant deux heures, une absence totale de distraction, d’intention et une capacité à faire des mouvements continus, extrèmements lents qui vont couvrir la totalité du corps du patient. L’utilisation de l’huile chaude de sésame est recommandée. Le masseur est assis en padmâsana, le massé est dans l’axe, ses jambes passent de part et d’autres du buste du masseur qui peut ainsi accéder à toutes les parties du corps sans se déplacer et perdre le contact. On commence par masser la face du corps, puis les deux côtés successivement avant de masser le dos. Le masseur par une technique simple fait basculer le corps du patient d’une position à l’autre. Le massage se termine par une projection du corps du massé dans l’espace au moyen des jambes et des bras, le massé n’est plus soutenu que par les genoux et les mains du masseur et flotte sans contact avec le sol.

 

Le massage cachemirien est une voie vers l’harmonie émotionelle, corporelle et mentale, un yoga à part entière.  


http://www.massagecachemirien.eu

www.danielodier.com

Commenter cet article