Les bouddhas naissent dans le feu de Eric Rommelère

Publié le par Nataraja


Mot de l’auteur

En le feuilletant brièvement, sans doute penserez-vous que l’on y parle de bouddhisme et de zen. En réalité, le véritable sujet est tout autre. Je vous laisse le découvrir au fil des pages. En l’écrivant, je m’étais fixé un triple objectif : que la poésie, l’audace et la tendresse résonnent à chaque ligne. Y suis-je arrivé ?



Extraits :

"Le zen est l’expérience de l’inconnu. Et devant l’inconnu, le plus souvent, le langage défaille. Pourtant, il nous faut bien oser la parole, la creuser. Il ne s’agit pas simplement d’arranger des mots, de les combiner entre eux, que leur musicalité plaise au lecteur, que ses connaissances s’approfondissent, ou tout simplement qu’il en comprenne le sens. Non, l’enjeu est tout autre : comment puis-je réellement parler de l’éveil ? Ou mieux : comment puis-je laisser l’éveil me parler ? Me bouleverser jusqu’à me secouer de part en part. Oui, l’enjeu est là, ressentir jusqu’au tréfonds de soi comme l’éveil m’invite à m’éveiller." (p. 11).


[...]


Le maître zen Yaoshan Weiyan écrivit le caractère « bouddha » et demanda à son disciple Daowu : “Quel est ce caractère ?” Daowu répondit : “bouddha”. Le maître dit : “Quel bavard tu fais !” De ces paroles vives et déroutantes des anciens maîtres zen, Eric Rommeluère, lui-même enseignant zen, régale son lecteur. Mais c’est pour le convier à entrer, page après page, dans un langage moderne, original et surprenant, souvent paradoxal, au coeur de l’expérience fondamentale du bouddhisme : l’éveil. Celui-ci est, contrairement à un vision trop passive partagée en Occident, audace de vivre, audace d’aimer, audace de grandir. Oui, les bouddhas naissent dans le feu : la maxime a toujours été pour ces maîtres zen une invitation à s’engager dans le feu bouillonnant de la vie.


"Les bouddhas naissent dans le feu"

Auteur : Eric Rommeluère

Editeur : Editions du Seuil

Description : 240 pages, broché, 21 x 14

Publié dans BIBLIOTHEQUE

Commenter cet article