Satkarman [purifications internes]

Publié le par Nataraja


Les yogi disposent de nombreuses techniques qui permettent, au delà de la toilette classique,
de purifier le corps de l'intérieur et de le préparer à la pratique du hâtha yoga



Les sat karman, purifications internes

Les actes de purification interne du yoga sont appelées sat karman ou parfois kriyâ, ils sont évoqués dans le Hatha Yoga Pradîpikâ et surtout dans la Gherandha Samhitâ.
Ces traités classiques du hatha yoga en signalent six (dhauti, basti, neti, trâtakam, nauli et kapâlabhâti), qui se déclinent en de nombreuses techniques.
Les sat karman utilisent l'air, le feu intérieur et l'eau avec parfois certains accessoires, ces trois éléments (tridhâtu) sont associés aux trois principes dynamiques (dosha) de la médecine ayurvédique : vâta (souffle), pitta (bile) et kapha (phlegme). Les troubles ou pathologie entraînées par le déséquilibre de ces dosha, peuvent être éliminés par les kriyâ qui ont une véritable action thérapeutique.

Ayurveda_2.jpg
Si les sat karman ont des effets curatifs indéniables, beaucoup de pratiquants du yoga préfèrent les utiliser régulièrement à titre préventif et hygiénique.
Certains yogi renonçants vont beaucoup plus loin en faisant un véritable sâdhana des purifications, se consacrant à des techniques compliquées de dhauthi et de basti.
Ces macérations parfois impressionnantes ne sont pas conseillées au pratiquant qui vit dans le monde.

A l'opposé de ces renonçants, certains yogi tantriques font très peu de cas des nettoyages internes, considérant que le prânâyâma est le meilleur kriyâ.



extrait du site Ecole de Yoga Horizons

Commenter cet article